Mouton

MOUTON. — Guichenon, Hist. de Bresse, Généal. : de gueules, à trois têtes de bélier d'argent, 2 et 1.

Cimier : une tête de bélier de même.

Originaires du Maçonnais, où ils remontent à Claude du Mouton, écuyer, seigneur de la Tour de Charnay, en 1470. — Jean du Mouton s'étant allié avec Anthoinette, dame de Langes, Saint-Sulpis, vint se fixer en Bresse II testa, le 25 juin 1550. — Antoine du Mouton, écuyer, épousa Anne du Molard, dame de Loëse, fille de Claude. Il se qualifiait seigneur de Langes, La Poype-Saint-Sulpis, la Mulatière, la Tour de Charnay et Loëse.

Charles-Emmanuel du Mouton, mort en 1655, laissa ses biens à Philippe de Galland, écuyer, son frère utérin.

Remarques critiques de Ph. Collet, Mss., 1782. — XVIe siècle. La maison de Mouton est éteinte : M. Dugas, avocat général au Parlement des Dombes, en a ressuscité le nom en se l'appliquant depuis peu.