Montd'or

MONTD'OR. — Guichenon, Hist. de Bresse, Ind. armor. : d'hermines, à la bande de gueules.

Cimier : Un bras armé tenant un cornet.

Supports : Deux griffons.

Famille chevaleresque du Lyonnais, qui n'a pas formé moins de huit branches. Le Laboureur, qui a donné la généalogie dans ses Mazures de l'Isle-Barbe, la croit d'origine bretonne; il appuie son opinion de la légende du cor ou cornet d'ivoire du fameux paladin Roland, déposé en l'abbaye de l'Ile-Barbe, où il donnait, lieu à une cérémonie qui dura jusqu'en 1562. Quoi qu'il en soit de cette version, le cor ou olifant de Roland est célèbre dans les romans. de chevalerie.

La filiation des Mont-d’or remonte à Otho, qui vivait en 1150 : on la trouvera dans Lachesnaye. Nous citerons seulement, comme nous intéressant, Louis-Benoit de Mont-d’or, seigneur de Charpieu, Sathonay et autres lieux, lequel vendit, le 26 juillet 1757, au prix de 45,000 livres, la seigneurie de Sathonay, à Jean-Claude Fay, secrétaire du roi, ancien échevin de Lyon.

La branche à Laquelle appartenait Louis Benoit s'est éteinte depuis peu d'années.